Pokémon GO et vos assurances

Qui n’a pas entendu parler de la frénésie qu’a provoqué le jeu Pokémon GO? Pour ceux qui ont été épargnés, voici un petit rattrapage. Il s’agit d’un jeu disponible sur iPhone et Android basé sur l’usage de la géolocalisation des téléphones intelligents et de la réalité augmentée. La prise en main est simple et le but ultime est d’attraper des personnages virtuels, les Pokémons, de petits monstres aux noms évocateurs en vogue dans le début des années 2000. Vous pourrez trouver plus d’informations sur le jeu en suivant le lien suivant. Comme vous l’avez compris, les Pokémons apparaissent sur votre écran de téléphone intelligent, superposés à la réalité qui vous entoure. Concentré sur votre écran pour les attraper tous, la vigilance est diminuée et vous ouvrez la porte à l’accident! Quelles sont les incidences sur votre contrat d’assurance en cas de pépin?

Pour les joueurs :

Si vous avez souscrit une assurance habitation, il est fort probable qu’une couverture responsabilité civile l’accompagne. L’objectif de cette police est de vous protéger pour les frais liés aux dommages que vous pourriez causer à autrui. Il n’est pas possible d’y échapper, car le Code Civil vous nomme responsable des dommages causés à une tierce personne. Les enfants et adolescents, cible principale du jeu, sont en principe couverts par la police d’assurance de leurs parents pour la responsabilité civile et donc protégés en cas de mésaventure avec autrui. Dans les nouvelles, on a pu voir des enfants pénétrer par effraction chez des personnes pour capturer des Pokémons, partant de ce constat, tout est imaginable!

Pour les propriétaires :

L’article 1457 s’applique également aux propriétaires de terrain et d’immobilisations. Ils sont donc responsables vis-à-vis des dommages ayant lieu sur leur propriété. Imaginez le scénario suivant : un livreur de cactus glisse et chute brutalement sur une allée mal déneigée située sur votre propriété, ses cactus s’envolent et blessent un passant. En tant que propriétaire, vous pourriez être tenu responsable des dommages qui ont été causés aux deux protagonistes. Si vous êtes titulaire d’une assurance responsabilité civile, vous seriez alors couvert par votre assureur en cas de poursuite judiciaire.

En tant qu’automobiliste :

Même si le jeu affiche dès le premier écran des avis de mise en garde contre les risques et dangers liés à l’utilisation de l’application, une simple distraction au volant de votre auto peut vous valoir un accident grave. L’accident restera tout de même pris en charge par votre assureur, car il n’y a pas de clause d’exclusion pour cause de « distraction » dans le contrat FPQ1, le contrat standard pour l’assurance automobile au Québec. Vous devez malgré tout être prudent, car la franchise restera à votre charge en cas de réclamation responsable, et cela va sans parler des risques de dommages corporels. Jouer au volant vous tente-il toujours ?

Malgré tout, ce jeu a reçu des avis plutôt positifs en termes de santé pour ses utilisateurs. En effet, on ne peut pas jouer à partir de chez soi, car les Pokémons se trouvent à l’extérieur et se débusquent durant les longues marches. De plus, ce jeu se veut également « social », car on croise d’autres chasseurs de Pokémons sur sa route, aux lieux de rassemblement des joueurs, dans les jardins. De l’exercice physique est donc au menu! Prenez l’air mais restez prudent, respectez la propriété d’autrui et bonne chasse à tous!

Photo de couverture: Eduardo Woo sous Creative Commons CC2.0
(Visited 63 times, 1 visits today)

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.