Les assurances collectives

L’assurance collective pour vos employés, est-ce pour votre compagnie?
Que vous soyez déjà en affaires ou le deviendrez prochainement, il est essentiel de considérer l’option de souscrire à une assurance collective. C’est d’ailleurs une option recherchée par plusieurs employés lors de l’embauche dans une entreprise.
Toutefois, la population vieillissante ainsi que l’augmentation des coûts des médicaments sont deux facteurs qui augmentent le coût des régimes d’assurance collective des entreprises compris dans la cotisation annuelle des employés.Cette augmentation est parfois si élevée que les gestionnaires remettent en question la pertinence d’offrir cet avantage.
Pour remédier à la situation, il faut remettre en question le type de programme que votre entreprise détient parmi les différents types de régime d’assurance.
Tout d’abord, lesrégimes individuels groupéspermettent de supprimer l’aspect inflationniste du régime(pouvant augmenter d’environ 15 % par année), puisqu’il permet une combinaison entre la couverture provinciale des frais de médicaments par le régime public (RAMQ) ainsi que la couverture des autres garanties par l’assureur telles que l’assurance salaire ainsi que l’assurance frais dentaire.
Les régimes sous forme d’allocations de santé,quant à eux, sont plus flexiblespar leur contrôle del’augmentation de coûts. En effet, les maximums établis au contrat couvrent toutes les garanties incluant la protection dentaire, les lunettes, les soins professionnels, mais avec un montant fixe par employé. Lorsque le programme est renouvelé, une partie de la prime n’est pas influencée par l’inflation.
Les régimes avec tierces parties administrateurs permettent une meilleure souplesse et une diminution des frais administratifs du programme. Il s’agit de jumeler plusieurs assureurs et/ou programmes d’assurance avec différents plans au sein d’une même entreprise.
Les régimes auto assurés conviennent davantage aux PME de plus de 50 employés. Les garantiesd’assurances pour les frais médicaux sont administrées pour l’employeur par les compagnies d’assurances. Toutefois, l’entreprise sera elle-même responsable des réclamations selon un certain pourcentage.
Les régimes regroupés sont idéaux pour les grandes compagnies puisqu’ils bénéficient d’une prime qui varie en fonction du nombre de personnes souscrites. Notez qu’en concentrantun nombre de membres chez un même assureur,le courtier pourra négocier de meilleurs taux.
L’assurance collective est un domaine très complexe. C’est pourquoi il est conseillé de faire affaires avec un spécialiste lors de la négociation de la prime ainsi que du type de programme d’assurance collective qui sera la mieux appropriée pour votre entreprise.

L’assurance collective pour vos employés, est-ce pour votre compagnie?

Que vous soyez déjà en affaires ou le deviendrez prochainement, il est essentiel de considérer l’option de souscrire à une assurance collective. C’est d’ailleurs une option recherchée par plusieurs employés lors de l’embauche dans une entreprise.

Toutefois, la population vieillissante ainsi que l’augmentation des coûts des médicaments sont deux facteurs qui augmentent le coût des régimes d’assurance collective des entreprises compris dans la cotisation annuelle des employés.Cette augmentation est parfois si élevée que les gestionnaires remettent en question la pertinence d’offrir cet avantage.

Pour remédier à la situation, il faut remettre en question le type de programme que votre entreprise détient parmi les différents types de régime d’assurance.

Tout d’abord, les régimes individuels groupés permettent de supprimer l’aspect inflationniste du régime(pouvant augmenter d’environ 15 % par année), puisqu’il permet une combinaison entre la couverture provinciale des frais de médicaments par le régime public (RAMQ) ainsi que la couverture des autres garanties par l’assureur telles que l’assurance salaire ainsi que l’assurance frais dentaire.

Les régimes sous forme d’allocations de santé,quant à eux, sont plus flexibles par leur contrôle de l’augmentation de coûts. En effet, les maximums établis au contrat couvrent toutes les garanties incluant la protection dentaire, les lunettes, les soins professionnels, mais avec un montant fixe par employé. Lorsque le programme est renouvelé, une partie de la prime n’est pas influencée par l’inflation.

Les régimes avec tierces parties administrateurs permettent une meilleure souplesse et une diminution des frais administratifs du programme. Il s’agit de jumeler plusieurs assureurs et/ou programmes d’assurance avec différents plans au sein d’une même entreprise.

Les régimes auto assurés conviennent davantage aux PME de plus de 50 employés. Les garanties d’assurances pour les frais médicaux sont administrées pour l’employeur par les compagnies d’assurances. Toutefois, l’entreprise sera elle-même responsable des réclamations selon un certain pourcentage.

Les régimes regroupés sont idéaux pour les grandes compagnies puisqu’ils bénéficient d’une prime qui varie en fonction du nombre de personnes souscrites. Notez qu’en concentrant un nombre de membres chez un même assureur,le courtier pourra négocier de meilleurs taux.

L’assurance collective est un domaine très complexe. C’est pourquoi il est conseillé de faire affaires avec un spécialiste lors de la négociation de la prime ainsi que du type de programme d’assurance collective qui sera la mieux appropriée pour votre entreprise.

(Visited 112 times, 1 visits today)

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.