Quelques conseils pour acheter votre assurance

J’ai commencé cette chronique il y a 2 ans dans l’objectif de mieux vous faire connaître le domaine des assurances au Québec. Pour des entreprises qui œuvrent dans le domaine de la construction ou des grands travaux, les assurances sont un poste de dépense important. Le fait d’être renseigné peut donc vous aider à faire des économies et mieux planifier vos dépenses. Cependant, après 24 parutions, il est temps pour moi de tirer ma révérence pour éviter de tomber dans la redondance et pour développer de nouveaux projets. Pour cette dernière chronique, j’ai décidé de résumer quelquesconseils important de mes articles précédents :

Analysez vos franchises

Toutes protections d’assurance comportent habituellement des franchises, en les modifiant, vous modifiez aussi la prime. La question qu’il faut se poser quand on analyse ses franchises est la suivante : ‘ Est ce que payer ce montant soudainement peut faire mal financièrement à mon entreprise’.  Si la réponse est non, c’est que votre franchise est à un bon montant ou trop basse. Normalement, plus vous augmentez la franchise, plus la prime diminue.

Vérifiez vos montants d’assurance

Le meilleur contrat d’assurance au monde peut être totalement inadéquat si vous n’avez pas les bons montants d’assurance. Il est capital d’avoir des montants d’assurance suffisants afin que votre indemnité vous permette de remettre votre entreprise sur pied. Comme les montants d’assurance sont directement reliés avec la prime, il peut-être tentant de les garder trop bas mais ce serait une grave erreur.

La prévention comme outil d’économie

Votre historique de sinistre peut avoir une grande incidence sur la prime que vous allez payer. Un bon programme de prévention élaboré avec un préventionniste ou avec votre courtier d’assurance peut vous permettre de diminuer vos réclamations et ainsi faire des économies de primes. Par exemple, le fait de mettre des systèmes de repérages de 2e génération sur vos équipements va diminuer grandement votre risque de vol en plus de vous faire sauver de l’argent à chaque année avec vos assurances.

Trouvez vous un bon conseiller

Les produits d’assurance sont de plus en plus complexes et difficiles à comprendre. Il est donc essentiel de pouvoir compter sur un conseiller en qui on a confiance pour vous aider à choisir les meilleurs produits disponibles au meilleur coût. Il doit être un bon vulgarisateur et vous donnez le service auquel vous avez droit en cas de réclamation ou de problème.

Faites attention au dégat d’eau

Les dégats d’eau cause de plus en plus de dommage au Québec et sont en augmentation à cause du réchauffement climatique. Les assureurs pour se prémunir contre cette augmentation des sinistres à payer ont développé des limitations et des avenants supplémentaires qu’il faut avoir pour être couvert. Il serait donc intéressant de vérifier votre couverture contre ce risque.

L’assurance des administrateurs pour membres de conseil d’administration

Décider de siéger sur un conseil d’administration n’est pas sans conséquence, cela s’accompagne de plusieurs responsabilités et obligations. Il est donc primordial de vérifier si l’organisme où vous êtes impliqué possède ce type d’assurance pour vous protéger personnellement. Cela devrait être une condition non négociable avant que vous acceptiez de siéger sur tout conseil d’administration. Vous êtes personnellement responsable de certaines décisions que vous prenez comme administrateur et une assurance pour protéger votre patrimoine est indispensable.

Faites un inventaire de vos biens et mettez le en lieu sûr

Qu’arriverait-t-il si demain matin, votre habitation passait au feu ? Est-ce que vous seriez en mesure de faire une juste évaluation de l’ensemble des biens que vous avez chez vous ? Probablement que non, c’est pourquoi faire un inventaire de vos biens vous permet de présenter rapidement une demande d’indemnité et ainsi d’avoir un chèque plus rapidement. N’oubliez pas que c’est à vous de prouver votre perte.

Assurez vos pertes d’exploitation

L’assurance pour les pertes d’exploitation a un rôle fondamental dans un contrat d’assurance des entreprises : Compenser pour la perte monétaire qui résulte indirectement d’une sinistre couvert. Toute bonne police commerciale devrait contenir cette clause afin d’offrir une couverture complète. Qu’arriverait-t-il si votre entreprise ne pourrait opérer pendant un an suite à sinistre ? Cette protection vous permet d’assurer la pérennité de votre entreprise. Le montant de couverture devrait être validé par votre courtier et votre comptable pour être sûr qu’il est adéquat.

Pour conclure, j’ai bien apprécié écrire ces chroniques qui m’ont permise à moi aussi de rafraîchir certaines connaissances. J’espère qu’elle vous ont été utiles. À noter que vous pouvez trouver l’intégrale de mes chroniques à l’adresse suivantes :https://www.gaudreauassurances.com/ . Si vous avez des questions ou des commentaires,n’hésitez pas à me contacter, il me fera toujours plaisir de vous aider.

(Visited 47 times, 1 visits today)

Les commentaires sont fermés.