Quelques conseils en cas de sinistre

La gestion d’un sinistre peut rapidement devenir un vrai cauchemar, surtout si la charge émotive vient brouiller la nécessaire rigueur dans le processus de règlement de sinistre, ce qui peut occasionner des délais et, surtout, d’importantes dépenses supplémentaires dont vous n’avez certainement pas besoin.

 

Suivre ces étapes de gestion de votre sinistre (dans l’ordre) rendront cette pénible épreuve beaucoup plus facile à traverser. Votre courtier d’assurances de dommages et votre expert en sinistre sont là vous pour vous faciliter la vie.

 

D’abord, réagir rapidement

 

Les premières heures suivant le sinistre sont importantes. Il est vital de réagir le plus vite possible.

D’abord, contactez votre courtier. Ayez à portée de main le numéro de téléphone de votre courtier d’assurances, ainsi que le numéro de votre contrat d’assurance de dommages. Puis, essayez de limiter les dommages (assécher un dégât d’eau, par exemple). Toutefois, ne vous embarquez pas dans des travaux permanents sans en avoir parlé à votre courtier d’assurances de dommages ou votre expert en sinistre. Cela dit, vous pouvez autoriser des travaux d’urgence pour éviter d’aggraver le sinistre ; assurez-vous cependant de bien connaître le travail des restaurateurs après sinistre. Idéalement, nous recommandons de limiter au mieux les dommages et de contacter aussitôt que possible son courtier ou son assureur avant d’embaucher une compagnie d’après-sinistre, votre assureur peut vous en référer un.

 

Ensuite, contactez l’expert en sinistre responsable de votre dossier. C’est lui qui vous accompagnera pour la suite du processus et vous guidera à travers les démarches de règlement de sinistre, à commencer par la vérification et la validation de l’étendue de votre couverture d’assurances de dommages. Par exemple, dans le cas d’un sinistre chez vous, il vous indiquera la marche à suivre pour obtenir des allocations de subsistance supplémentaires.

 

Régler le sinistre  

 

Puis vient le temps d’amorcer concrètement les démarches de règlement de sinistre. L’expert en sinistre se chargera d’estimer et de déterminer le montant alloué pour les dommages que vous avez subis. Ayez en main un inventaire détaillé de vos biens – ceci accélérera le processus et viendra justifier le montant de votre réclamation.

 

Ensuite, début des travaux de restauration. Vous serez à même de choisir l’entrepreneur qui effectuera la tâche, incluant la réalisation des travaux par vous-même. Vous pouvez aussi choisir celui recommandé par votre assureur. Autorisez les travaux tout en validant le tout avec votre expert en sinistre, en fonction des montants alloués.

 

Lorsque vous recevrez l’offre de règlement de votre sinistre de la part de votre courtier d’assurances de dommages, décidé selon l’analyse de votre expert en  sinistre – c’est à cette étape que vous serez heureux d’avoir fourni un inventaire détaillé. Assurez-vous qu’elle vous convienne. Sinon, vous pourrez toujours négocier.

 

Après avoir reçu votre paiement (incluant l’application de la franchise), contacter votre courtier d’assurances de dommages pour lui communiquer votre satisfaction ou toute plainte relative au règlement de votre sinistre, le cas échéant. Durant tout le processus, votre courtier est là pour vous donner des conseils et vous épauler.

 

S’il y a lieu, vous pourrez par la suite réclamer le montant de la franchise auprès d’un tiers responsable de votre sinistre. Attention par contre aux délais de prescription – prenez-en connaissance avant d’entamer des procédures.

 

Le règlement d’un sinistre peut paraître lourd et fastidieux. Vous voyez qu’avec l’appui de votre courtier en assurances de dommages et de votre expert en sinistre, la tâche devient beaucoup plus simple!

 

 

(Visited 4 times, 1 visits today)

Les commentaires sont fermés.