L’assurance de dommages et la cote de crédit

Article proposé par Jonathan Roy de chez Pierre Roy & Associés, syndic de faillite.
Peu de gens le savent, mais la majorité des compagnies d’assurances au Québec ont recours à votre cote de crédit afin de déterminer le montant de votre prime pour votre assurance automobile ou habitation.
Le principe d’équité
Le principe d’équité en assurances de dommage veut que le montant de votre prime soit calculé en fonction du risque à vous assurer. Des études ont démontré que l’information relative à votre dossier de crédit est un indicateur important de probabilité de réclamation future. Bien entendu, ce n’est pas le facteur principal, mais il est tout de même inclus dans le calcul.
Est-ce un avantage pour moi ?
Autant il a été prouvé qu’un mauvais dossier de crédit présente un risque élevé, l’inverse est aussi vrai. Les chiffres montrent qu’une importante proportion des consommateurs ayant divulgué leur cote de crédit s’est vue offrir une prime d’assurance avantageuse.
De plus, il est important de ne pas confondre un faible revenu avec une mauvaise cote de crédit. En effet, quelqu’un avec de faibles revenus, mais faisant une bonne gestion de ses finances, peut avoir une bien meilleure cote de crédit que quelqu’un ayant de bons revenus mais en faisant une mauvaise gestion.
Puis-je refuser de divulguer ma cote de crédit ?
Oui, vous avez le droit de dire non. Les compagnies d’assurances accepteront de vous soumettre une prime même si elles n’ont pas accès à votre dossier de crédit. Elles ne voudront pas résilier votre contrat d’assurance non plus.
Mon courtier a-t-il accès à mon dossier de crédit ?
Non, votre courtier n’a pas accès directement à votre dossier de crédit. C’est le système de tarification de la compagnie d’assurance qui s’occupe d’obtenir votre dossier de crédit et non votre courtier.
Pour plus d’information sur la cote de crédit et l’assurance de dommage consultez le guide à cet effet (PDF) du Bureau d’assurance du Canada.

Article proposé par Jonathan Roy de chez Pierre Roy & Associés, syndic de faillite.

Peu de gens le savent, mais la majorité des compagnies d’assurances au Québec ont recours à votre cote de crédit afin de déterminer le montant de votre prime pour votre assurance automobile ou habitation.

Le principe d’équité

Le principe d’équité en assurances de dommage veut que le montant de votre prime soit calculé en fonction du risque à vous assurer. Des études ont démontré que l’information relative à votre dossier de crédit est un indicateur important de probabilité de réclamation future. Bien entendu, ce n’est pas le facteur principal, mais il est tout de même inclus dans le calcul.

Est-ce un avantage pour moi ?

Autant il a été prouvé qu’un mauvais dossier de crédit présente un risque élevé, l’inverse est aussi vrai. Les chiffres montrent qu’une importante proportion des consommateurs ayant divulgué leur cote de crédit s’est vue offrir une prime d’assurance avantageuse.

De plus, il est important de ne pas confondre un faible revenu avec une mauvaise cote de crédit. En effet, quelqu’un avec de faibles revenus, mais faisant une bonne gestion de ses finances, peut avoir une bien meilleure cote de crédit que quelqu’un ayant de bons revenus mais en faisant une mauvaise gestion.

Puis-je refuser de divulguer ma cote de crédit ?

Oui, vous avez le droit de dire non. Les compagnies d’assurances accepteront de vous soumettre une prime même si elles n’ont pas accès à votre dossier de crédit. Elles ne voudront pas résilier votre contrat d’assurance non plus.

Mon courtier a-t-il accès à mon dossier de crédit ?

Non, votre courtier n’a pas accès directement à votre dossier de crédit. C’est le système de tarification de la compagnie d’assurance qui s’occupe d’obtenir votre dossier de crédit et non votre courtier.

Pour plus d’information sur la cote de crédit et l’assurance de dommage consultez le guide à cet effet (PDF) du Bureau d’assurance du Canada.

(Visited 104 times, 1 visits today)

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.