L’assurance pour les entreprises de TI

 

L’assurance est un domaine par définition très conservateur, les entreprises qui sont à la fine pointe de la technologie ont donc parfois de la difficulté à s’assurer parce que leurs opérations ne sont pas comprises ou parce que les produits d’assurance ne sont simplement pas adaptés à leur réalité. Ce fut le cas pendant quelques années pour le secteur des technologies de l’information et des compagnies qui oeuvrent sur le web.

Cependant, il existe maintenant une multitude de produits d’assurance qui sont faits sur mesure pour protéger des risques inhérents à ce type d’opération. Mais avant tout quels sont les besoins en assurance pour une organisation qui peut être complètement virtuelle ? Je vais donc tenter de synthétiser les couvertures qui sont requises pour les entreprises de TI afin que vous puissiez faire les bons choix : 

 

  • Une couverture en biens.

 

À partir du moment où vous avez un local, vous avez besoin d’une assurance pour couvrir vos équipements informatiques et votre matériel de bureau. Les équipements informatiques sont prisés des voleurs et un système d’alarme relié est nécessaire pour prévenir les vols. En général, les couvertures pour ce type d’équipement sont des couvertures «tous risque».

Un point important qui est souvent omis est les améliorations locatives, si vous avez investi 10 000 $ dans l’adaptation de votre bureau à vos besoins, il est essentiel que vous le couvriez sur votre contrat d’assurance parce que votre propriétaire ne le fera pas à votre place !

Nous recommandons de ne pas couvrir les ordinateurs portatifs étant donné que leur valeur a beaucoup diminué. Si vous avez un bloc note d’une valeur de 1000 $ et qu’en cas de réclamation, vous avez une franchise de 500 $, cela risque de ne pas être avantageux pour vous de faire une réclamation à l’assureur.

L’assurance biens est abordable et nous conseillons donc d’avoir un montant de couverture qui va vous laisser une marge de manœuvre et qui va vous permettre de vous rééquiper en neuf en cas de réclamation. Pour complémenter cette assurance, vous pouvez aussi souscrire une couverture Frais supplémentaires pour couvrir les frais encourus à cause d’un sinistre couvert. Par exemple, les coûts pour louer un nouveau local et installer des lignes téléphoniques. Une assurance contre la perte de profit est aussi une nécessité pour les entreprises de plus grande envergure. Il existe aussi des polices d’assurance qui comprennent des garanties additionnelles comme les documents de valeur, les objets d’art, etc.. La clé est de faire une bonne révision avec votre courtier d’assurance de l’inventaire de vos biens et de se laisser une marge de manoeuvre.

 

 

L’autre volet est celui de la responsabilité civile, comme entreprise vous avez l’obligation de réparer le tort que vous causez à autrui. Le libellé de cette protection commence donc comme suit : l’assureur garantit les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile pouvant incomber à l’assuré….Comme entrepreneur responsable, vous devez donc assurer votre entreprise pour l’éventualité où vous causeriez un dommage.

Cette couverture est souvent exigée par les propriétaires pour la location d’un local commercial. Malheureusement dans le secteur des TI, les assureurs demandent habituellement une assurance erreur et omission pour souscrire une assurance responsabilité civile. Cependant, il est possible d’acheter une couverture plus réduite qui ne couvre que les activités de locataire sans protection pour les produits ou les travaux chez vos clients.

Voici quelques exemples de réclamation en responsabilité civile :

– Un de vos serveurs cause un incendie à votre bâtiment

– Votre technicien échappe un café dans un ordinateur sur lequel il fait des réparations.

– Un client se blesse en vous visitant

 

 

C’est LA garantie pour une entreprise dans le domaine des TI. Voici un bref aperçu de ce qui est couvert :

– Toutes erreurs ou omission dans le cadre des mandats qui vous sont confiés

– Violation de propriété intellectuelle

– Abus de confiance

– Atteinte à la vie privée

– Manquement au terme d’un contrat

– Libelle, calomnie et diffamation

– Piratage informatique

Voici quelques exemples de réclamation :

– Un de vos employés perd un ordinateur portable avec les informations confidentielles d’un client

– Votre designer d’interface se sert en partie d’un design qu’il trouve sur internet et votre client est poursuivi pour violation de propriété intellectuelle 

–  Vous vous occupez du support informatique pour une entreprise et suite à un sinistre, les copies de sauvegarde ne fonctionnent pas et votre client perd toutes ses données.

Vous pouvez donc constater que cette garantie offre une couverture vraiment complète. Que vous soyez dans le support aux usagers ou que vous distribuez un logiciel étranger au Canada, cette assurance est essentielle pour que vous ayez une protection adéquate.

 

  • Conclusion

 

Il existe maintenant des produits qui combinent ces trois couvertures pour aussi peu que 1500 $ par année. C’est donc tout à fait accessible pour les entreprises qui débutent et qui veulent garder leurs coûts bas. Vous avez travaillé fort et investi vos économies pour bâtir votre entreprise, il serait dommage de tout perdre à cause d’une malchance. Faites affaire avec un courtier d’assurance qui est un spécialiste de votre domaine. Les courtiers en assurance sont comme d’autres professionnels, ils ont leurs spécialités et un spécialiste comprendra mieux votre réalité et sera en mesure de mieux vous conseiller sur la meilleure façon de vous couvrir à moindre coût.

(Visited 114 times, 1 visits today)

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.