Assurances et blogues d’entreprises

Suite à une mauvaise expérience avec un fournisseur, vous avez écrit ce que vous croyez être le billet de votre vie sur votre blogue. Vous estimez avoir mis le juste niveau d’indignation et de sarcasme et votre article a été un ‘hit’ immédiat sur Twitter. Les commentaires se succèdent et ajoutent à la popularité de votre blogue. Vous vous félicitez de votre bon coup jusqu’à ce qu’un huissier vous amène une mise en demeure à 8h00 le lendemain matin à votre domicile. Il vous est demandé d’effacer votre billet et de faire un chèque de 100 000$ pour les dommages à la réputation.

Comment ce protégez contre cela ?

Ceux qui bloguent de leur site d’entreprise pourraient penser avoir une couverture pour ce type de risque avec leurs assurances responsabilité civile des entreprises. Ce n’est malheureusement pas le cas. Il y effectivement une protection pour les préjudices personnels et découlant de la publicité dans le formulaire standard de responsabilité civile BAC2100. Cependant, il y a les exclusions suivantes :

A)Atteinte délibérée aux droits des tiers

J) Entreprises médiatiques et liées à l’internet

K) Bavardoirs et babillards électroniques

Ces exclusions ont pour effet d’éliminer toute protection que vous pourriez avoir pour des commentaires ou un article sur votre blogue. À noter que vous n’avez pas non plus de couverture pour ce type de risque sur votre assurance habitation personnel avec la garantie responsabilité civile.

Le même raisonnement s’applique sur l’ensemble des plates-formes de médias sociaux, vous êtes donc aussi à risque pour des commentaires sur votre page Facebook ou sur le compte Twitter de votre entreprise.

De plus en plus, les entreprises n’hésitent pas à poursuivre pour rétablir leurs réputations ou simplement pour intimider et faire effacer un article à leur désavantage. Même si vous n’êtes pas déclaré coupable, les frais judiciaires pour vous défendre et faire valoir vos droits sont souvent prohibitifs. Si vous avez un blogue le moindrement populaire, il est donc essentiel d’avoir une couverture d’assurance pour protéger vos actifs en cas de dérapage. Il est aussi important de mentionner que comme responsable ou propriétaire d’une plate-forme de diffusion, vous êtes responsable des commentaires sur votre blogue et pourriez être poursuivi pour ceux-ci.

Si vous êtes une entreprise dans le domaine des technologies de l’information et que vous avez lu et appliqué mon billet : Assurances pour les entreprises de TI . Vous avez probablement souscrit une assurance erreur et omission. Ce contrat comporte souvent des garanties pour vous protéger contre le libelle, la diffamation, etc. Vous êtes donc déjà couvert pour ce genre de risques. Attention par contre, ce ne sont pas tous les produits d’assurance qui contiennent ces clauses et vous devez demander à votre courtier d’assurance lors de la souscription.

Si vous n’avez pas de couverture erreur et omission, vous n’en voulez pas ou n’en avez pas besoin. Vous pouvez tout de même souscrire une assurance spécialisée qui vous protège contre les cyber risques pour 750$ par année. Cette police en plus de couvrir les risques de libelle, couvre aussi pour le piratage et la perte de renseignements personnels.

En conclusion, un blogue peut être un formidable outil pour se faire connaître ou faire connaître son entreprise. Cependant, cela comporte aussi son lot de risques. Afin de ne pas mettre tout ce que vous possédez derrière chaque article ou chaque commentaire, une police d’assurance adéquate devient un incontournable. Demandez conseil à un courtier d’assurance qui est un spécialiste en erreur et omission, il se fera un plaisir de vous guider.

(Visited 102 times, 1 visits today)

Répondre

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.